La caserne des pompiers : un lieu unique !

Les élèves de CM1 se sont rendus à la caserne des pompiers d’Yssingeaux et ont bénéficier des explications des sapeurs-pompiers qui nous ont partagé leurs connaissances et la passion de leur engagement.
Yssingeaux est l’une des casernes les plus importantes du département de la Haute-Loire avec les centres du Puy, de Monistrol et de Brioude.
Saviez-vous que les pompiers d’Yssingeaux effectuent 950 interventions par an? Ces missions correspondent à 2 ou 3 sorties par jour environ. Cela représente 15% d’interventions incendie pour 85% d’interventions à la personne.
A l’origine, la fonction des pompiers était d’intervenir sur des incendies. Désormais, on trouve davantage d’interventions à la personne.

Connaissez-vous l’origine du choix de la couleur rouge ?
Le rouge vient d’Angleterre ! A l’origine, nos pompiers avaient des véhicules verts et noirs comme ceux de l’armée. Les pompiers de Paris ont adopté cette couleur afin d’être plus visibles, dès 1860.
Nous avons pu observer toutes sortes de véhicules adaptés aux différentes sorties :
         – 2 ambulances pour déplacer les blessés
         – 1 véhicule 4×4
         – 1 véhicule transportant le chef de groupe et l’infirmière
         – 1 véhicule d’interventions diverses      
  – 1 véhicule de feu urbain…

Nous avons vu également la grande échelle pouvant atteindre 25 à 30 mètres.
Nous savons désormais que les pompiers partent toujours en binôme sur un incendie, à 4 personnes sur un feu de forêt. Là, le sac peut peser jusqu’à 45 kilogrammes d’équipement !

Ensuite, nous avons visité le standard où tous les appels du département sont enregistrés. Si un pompier est de garde, il doit porter son BIP, 24 heures sur 24.
Enfin, nous avons manipulé la lance à incendie après l’étude de l’équipement du pompier : le casque/la cagoule, le polo /la chemise, la veste/la surveste, le pantalon/le surpantalon, les gants, l’ARI un masque spécifique qui envoie de l’air, lors des incendies.

Viser le haut de la quille afin de la faire tomber n’est pas aisé mais nos pompiers en herbe y sont parvenus !

Un goûter offert par les pompiers a achevé notre visite. Merci à toutes ces femmes et hommes, souvent volontaires se mettant au service des AUTRES pour porter secours… 18, un numéro précieux !